Rencontre : SHUCK ONE, représentant de la toute première génération des graffeurs français

Shuck One vit et travaille à Paris.
Représentant de la première génération de graffeurs français, il s’empare dès 1986 des murs et des artères souterraines de la capitale.
Son nom est alors omniprésent sur les lignes 2, 9 et 13, des lignes stratégiques du métro parisien, qui lui valent rapidement le titre de king of subway mais ouvrent aussi bientôt à la découverte d’un univers artistique plus vaste et plus personnel. 

 

En 1990, il fonde l’association Basalt, collectif de graffeurs parisiens dont la puissance créative et le dynamisme marquent la décennie en France et à l'étranger. Au début des années 90, sans renoncer au mur, Shuck One commence à privilégier la toile. Les contours de ses lettrages tendent alors à se fissurer et à se dissoudre au profit du développement d’une peinture profondément singulière. enfin offerte à la perinité de la toile, ses oeuvres entrent très vite dans les collections publiques et privées, dont une oeuvre majeure,acquise par le " FONDS NATIONAL D'ART CONTEMPORAIN" en 2007.
La peinture de Shuck One explore d'autres supports que l'espace urbain, tout en mettant l'individualité au centre de son geste technique, grÄce a son parcours et reste en phase avec les maux de notre société contemporaine.

A découvrir très prochainement dans le numéro 2 d'Oceana Magazine.


Écrire commentaire

Commentaires : 0